Connaissez-vous réellement le sanglier ?


Le sanglier est un ongulé de la famille des suidés. La silhouette du sanglier est massive, avec un corps aplati latéralement. La coloration générale des adultes est sombre avec toutefois de fortes variations allant de formes très claires au brun très foncé.

Les petits marcassins ont un pelage rayé de jaune pâle et brun sombre. Les rayures s'estompent progressivement entre 4 à 6 mois, pour laisser place à un pelage d'abord roux, puis brun noir. Les mâles adultes pèsent de 80 à 150 kg et 50 à 90 cm au garrot. Les femelles sont sont plus petites et affichent respectivement 50 à 90 kg et 50 à 90 cm.


Le sanglier possède 44 dents et 4 doigts sur ses sabots.


La période de rut s'étale principalement de novembre à janvier, mais peut également commencer dès septembre. Certaines jeunes laies peuvent être saillies en dehors de cette période. La période de gestation dure 115 jours et les naissances se distribuent en deux pics principaux : Entre mars et mai et juillet-août. En général, la portée est est composée de 2 à 10 petits. Les laies regroupées par 2 à 3 forment des compagnies qui peuvent compter après les naissances une vingtaine d'individus. Les jeunes mâles s'émancipent à l'âge de 14 mois. Les laies restent généralement dans leur groupe familial.


Les sangliers vivent généralement 10 ans. Il faut également savoir que la mortalité chez les jeunes marcassins est fréquente.




POPULATION

Il est très difficile d'estimer à combien d'individus exactement la population du sanglier s'étend (entre 700 000 et 1 million d'individus). Chaque année, c'est plus de 500 000 sangliers chassés sur le territoire français. Il est d'ailleurs le gibier favori des chasseurs français qui pratiquent la battue comme 1er mode de chasse. Il est majoritairement présent dans le Gard, l'Ardèche, le Var et le Loir-Et-Cher.


Considéré comme nuisible, il est à l'origine de dégâts importants chaque année. Le sanglier est à présent chassable jusqu'à la fin du mois de mars.


HABITAT

Le sanglier s'accommode à toutes sortes de milieux, que ce soit les forêts, les marais, les zones agricoles et proche des villes, des garrigue et des maquis à proximité de point d'eau. Restant dans son abris pendant la journée, il sort au coucher du soleil et parcourt son territoire pendant une partie de la nuit. L'habitat typique du sanglier est généralement les forêts humides et les zones arbustives, forêts de chênes en particulier et les zones où les roseaux sont abondants.


ALIMENTATION

Le sanglier, omnivore et volontiers fouisseur, consomme de très nombreuses parties d'un grand nombre de végétaux (tubercules, rhizomes fruits dont les glands et les noix, céréales, etc.), des champignons (dont champignons à fructification souterraine tels que truffe ou truffe du cerf), de nombreux animaux (vers, mollusques, insectes, larves, mammifères oiseaux et autres sauropsides) morts ou vivants.

S'il est affamé, il est réputé pour pouvoir occasionnellement s'attaquer à un animal plus grand mourant, voire à une brebis en bonne santé, en particulier lors de la mise-bas. Il se montre volontiers nécrophage.

POST Récents
ARCHIVES