Le canon, une pièce maîtresse

 Verney-Carron, une des meilleures canonneries au monde

 

 

La canonnerie comme identité

 

Au début, basé sur une canonnerie traditionnelle, Verney-Carron a su, au tournant des années 60, insuffler à la tradition et à l'excellence une bonne dose de modernité posant les bases de la canonnerie moderne telle qu'elle est pratiquée depuis dans les usines du monde entier. 

 

Une référence et un succès mondial...

 

 

A la grande époque, jusqu'à 50 000 canons sortaient des lignes de fabrication, pour la production domestique, pour la concurrence, mais aussi et surtout pour le marché américain. Aujourd’hui encore, ce marché de connaisseurs constitue toujours d'excellents débouchés pour les canons de notre établissement Stéphanois.

 

 

Pour une fabrication à la pointe ...

 

Ne nous reposant pas sur nos lauriers, nos méthodes de fabrication ont sans cesse été optimisées. La quintessence de ce résultat est aujourd'hui incarnée dans une gamme de canons sans limites et aux qualités exceptionnelles identifiée sous le nom "Acier Diamant". Derrière cette appellation se cachent plusieurs spécificités. D'abord basé sur son expérience pluriséculaire, Verney-Carron a choisi de sublimer ses canons en utilisant la technique reine du martelage à froid. Cette technique, plus onéreuse mais sans compromis, permet d’utiliser des aciers sans adjuvant garants des meilleures qualités techniques. Ainsi nos canons se révèlent être à l’abri des éclatements pouvant apparaître lors d’une surpression accidentelle garantissant ainsi la sécurité de son utilisateur. Enfin, les traitements traditionnels tels le dépôt de chrome dur garantissent la longévité du canon.

 

 

Mais un travail manufacturier précis !

 

Les canons ainsi obtenus sont dressés et rodés puis soudés à l’argent par des opérateurs hautement qualifiés. C’est cet ensemble de savoir- faire qui permet à Verney-Carron d’arborer fièrement le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

 

 

Il y a 100 ans déjà ! ... 

 

Depuis près de deux siècles, Verney-Carron pense et fabrique des canons de grande qualité.
Animée d'une passion commune, la famille Verney-Carron a su marier art et métier, tradition et industrialisation. Depuis 1985, nous réalisons des canons parfaitement adaptés à l'utilisation de la bille d'acier pour différents marchés dans le monde

 

Le canon du fusil est la partie essentielle de l'arme. Il est nécessaire d'employer du métal de qualité supérieure, tout à la fois dur et élastique, et travaillé de telle façon que le grain soit en état d'opposer une résistance extrême à l'action dilatoire de la poudre.


Le fabricant consciencieux ne doit pas s'en tenir là, il doit encore s'assurer le concours de collaborateurs intelligents et spécialistes en leur profession. C'est la réunion de ces divers éléments de succès qui permet de mener à bien les diverses et délicates opérations que nécessite la fabrication d'un bon et sérieux canon de fusil. Extrait du catalogue édition 1901-1902

 

 

Les étapes de fabrication 

 

Un très bon acier pour une meilleure élasticité 
Les qualités primordiales pour un canon sont la force, la légèreté relative, l'élasticité, le bon équilibre et la puissance de tir. Ces avantages sont obtenus par le choix d'un acier fin avec adjonction de chrome et de molybdène. La fabrication de ces tubes est effectuée par étirage à froid en passes successives et obtenue par déformation de la matière sans perçage pour éviter de mélanger à l'acier des adjuvants.
 

Assemblage du canon 
Les pièces précises au centième de millimètre permettent un assemblage sans défaut, de manière à obtenir un tir et une convergence parfaite sans nécessité de retouche toujours néfaste à la qualité finale du canon.

 

Usinage et calibrage précis du tube 

L'usinage d'un tube de canon de fusil demande une expérience accrue et une mise en place de moyens très sophistiqués. Le calibrage intérieur des tubes fait par martelage à froid après rodage apporte une ténacité et une élasticité plus grande ainsi qu'un écrouissage superficiel améliorant la résistance au frottement de la charge lors de son passage à l'intérieur du tube. Ensuite le tube est profilé sur un tour à commande numérique avant rectification extérieure.

 

Un  brassage élaboré
C'est l'opération des soudure à l'argent des différents composants du canon. Celle-ci s'effectue dans un four hautement sophistiqué permettant d'éviter d'éventuelles déformations et oxydation, les éléments du canon sont parfaitement soudés et refroidissent très lentement.

Finitions

  • Dressage manuel par des opérateurs hautement qualifiés.

  • Rodage intérieur du tube au diamant.

  • Chromage dur intérieur pour une meilleure protection.

  • Bronzage pour sa résistance à l'oxydation et son aspect noir bleuté final.

 

 

 

 

 

 

   

 

 

         

 

 

         L'assemblage par soudure à l'argent                                 Martelage à froid pour le parfait

                                                                                                          calibrage intérieur des tubes de canons

 


Le spécial Bécasse
Verney-Carron, avec son bureau d’études et son savoir-faire difficiles à égaler, a conçu un canon spécial pour la Mordorée. Le tir de cet oiseau majestueux est toujours un exercice très difficile : on l’attend d’un côté, elle part de l’autre. C’est pour cela qu’a été conçu un canon avec une rayure spéciale pour une dispersion des plombs plus importante qu’à l’habitude, tout en étant parfaitement contrôlée et permettant un groupement de plomb d’une homogénéité exceptionnelle.

 

 

 

Un fusil créé par et pour les chasseurs de Bécasses

 

Le SAGITTAIRE BÉCASSIER Classique est un fusil très court, très léger avec un équilibre prononcé sur l’arrière pour épauler très rapidement. Un canon doté d’une rayure Verney-Carron® dispersante, spécialement étudiée pour obtenir une gerbe optimale lors de la chasse à la bécasse ou pour les tirs à très courte distance.

 

 

 

 

Please reload

POST Récents
Please reload

ARCHIVES
Please reload

Please reload