Un rêve cynégétique réalisé

Un rêve cynégétique réalisé, mon premier brocard landais...

C'est avec beaucoup d'émotions que je vous partage l'histoire de mon petit Prince...

 

 

 

 

Mardi 24 Juillet 2018

 

7h00, on décolle pour l'approche aux brocards, le ciel était bien dégagé et il faisait bon. Nous avions repéré la veille une coupe à blanc, on s'est donc dirigé vers celle-ci... On se déplace doucement mais sûrement sur des tranchées en sable, à notre arrivée, une chevrette était déjà de sortie mais pas de brocard à l'horizon. Au bout de 20 min, le vent finit par tourner, elle nous sent et s'en va... Au même moment, un joli brocard se lève des fougères à une trentaine de mètres et se sauve dans l'épais. Mince, on a vraiment pas de chance ! On décide de continuer d'avancer, on repère une chevrette et un petit brocard au loin et après, plus rien...

 

10h45, on se dirige direction la maison, il fait vraiment trop chaud et c est très très calme. A croire que le rut n'a pas encore vraiment commencé...

 

19h30, on décide de repartir au même endroit mais cette fois-ci à l'affût... On gare la voiture, et on part tranquillement à pied. Au bout de 400m , le brocard nous surprend sur le chemin et prend la fuite. Décidément, je commençais à me demander comment j'allais faire, ça devenait vraiment compliqué ! 


On continue notre route jusqu'à la coupe, un jeune brocard est sorti, je prends mes jumelles pour regarder au mieux, il est seul... On avance encore pour se caler sous un petit chêne et rester camouflé dans les hautes herbes... Il est toujours là à frotter ses bois contre un vieux tronc... au bout de 30 min, il se sauve à toute vitesse. Pourtant, nous avons toujours le vent en notre faveur... je ne comprends pas, peut-être l'arrivée d'un plus dominant ?


On attend patiemment. 10 minutes s'écoulent et j'entends un buisson bouger à ma droite; je lève les yeux et là mon cœur se stoppe net.... il était là entrain de frotter ses bois dans le buisson à 10 mètres de moi... Je prends doucement ma carabine sans faire de geste brusque. Il avance en notre direction, je ne peux pas bouger, mes jambes tremblent... Impossible d' épauler ou de poser correctement la canne de pirsch... J'en tremble, une adrénaline folle, il passe à côté de nous et continue un peu plus loin pour se frotter contre un pin. C'est le moment où jamais, il faut agir vite, je suis dans son dos, à bon vent. J'épaule et le met dans ma lunette, il se pose en plein travers, je pose la croix sur son coffre, inspire un grand coup et bloque ma respiration... Mon cœur s'emballe, j'appuie sur la détente, le coup résonne dans la forêt, il tombe net... Balle en plein cœur... à 22m... Les émotions ressortent, j'ai les mains et les jambes qui tremblent et une petite larme coule sur ma joue. Cette montée d'adrénaline était  inexplicable...

 

Je rends les hommages à mon petit Prince, une brisée et une caresse... 

Mille merci St-Hubert...🍀🌿

 

 

Un magnifique récit de Stefanie Chasseresse du 70, Ambassadrice de La Manufacture Verney-Carron

 

Envie d'en connaître plus sur Stefanie? Cliquez-ici ! 

 

Envie d'en connaître plus sur la carabine TIMBER BERGARA utilisée par Stefanie?

Cliquez-ici ! 

 

Please reload

POST Récents
Please reload

ARCHIVES
Please reload

Please reload